Benoit Léger traduit Carol Shields

Les Presses de l’Université d’Ottawa ont publié à la fin de 2016 Le poisson orange de Carol Shields dans une traduction de Benoit Léger. Un sourire de reconnaissance attendrie apparaîtra sur les lèvres du lecteur. Pourtant, la surprise l’attend au détour. Entre le poisson rouge magique – énigmatique et sans âge – aux réunions de famille, la passion et la souffrance d’amants et d’amis, et l’incertitude de vacances à Paris, cet exquis recueil de nouvelles plaira et enchantera à coup sûr. Ce recueil avait reçu le prix Marian Engel (1990).

Carol Shields compte parmi les auteurs les plus éminents et honorés de la tradition littéraire canadienne. Elle remporte le prix du meilleur roman de la Canadian Authors’ Association pour Small Ceremonies en 1976, le prix Pulitzer en 1995 pour son roman The Stone Diaries et, en 2002, le prix Charles Taylor pour son essai litteraire Jane Austen.

By | 2018-02-20T06:25:57+00:00 April 7th, 2017|Categories: News|