Chantal Ringuet et Pierre Anctil signent Mon univers : Autobiographie (Fides), les mémoires du peintre Marc Chagall. Le texte retrace la vie de Chagall, de sa petite enfance à Vitebsk, en passant par Saint-Pétersbourg, Paris et Moscou. L’autobiographie de Marc (Moshe) Chagall a été publiée pour la première fois à New York, en 1925, dans le mensuel progressiste de langue yiddish Di Tsukunft [l’avenir]. Une autre version de ce même texte, probablement traduite du russe, avait paru en français à Paris en 1931 sous le titre Ma vie. Or, les deux versions, publiées à six ans d’intervalle, diffèrent considérablement l’une de l’autre. Avec un souci de restaurer le texte d’origine, Chantal Ringuet et Pierre Anctil ont entrepris de traduire pour la première fois en français la version yiddish de 1925. Cette version se situe beaucoup plus près des origines culturelles juives de Chagall et nous révèle les sources de l’impulsion artistique première de Chagall avant son départ définitif pour Paris en 1923.