RÉPERTOIRE

Sophie Campbell

Sophie Campbell

Adresse : 19, rue Pavée
Ville : Paris
Province : N/A
Code Postal : 75004
Pays : France

Catégorie d’adhérent : De plein droit

Notes Biographiques

Titulaire d’une maîtrise en traduction de l’Université de Montréal (1999), Sophie Campbell est amoureuse des mots. Elle a d’abord œuvré comme lexicographe au sein d’un projet de recherche de son alma mater, puis auprès de Druide informatique (logiciel Antidote et Druide des synonymes), avant de se lancer comme traductrice indépendante. Ayant pour projet ultime la traduction littéraire, elle a commencé par faire ses armes en tant que généraliste. En 2009 et 2010, elle a collaboré à la traduction des ouvrages Notre homme à Téhéran : Ken Taylor, la CIA et la crise iranienne des otages (2010), de Robert Wright et à Trudeau. Regardez-moi bien aller! Tome 2 : 1968-2000 (2009), de John English. En 2014, elle a traduit le roman de Golda Fried Nellcott Is My Darling (en librairie en février 2015, Le bout du mille). Elle travaille actuellement à la traduction d'un essai de Jonathan Culler sur Roland Barthes intitulé A Very Short Introduction (à paraître en 2015 aux Presses universitaires de Vincennes).

Éducation / Formation

Maîtrise en traduction de l’Université de Montréal (1999)

Langues

    Anglais -> Français

Bibliographie Sélective

  • Robert WRIGHT, "Notre homme à Téhéran : Ken Taylor, la CIA et la crise iranienne des otages" (Our Man in Tehran: Ken Taylor, the CIA and the Iran Hostage Crisis), Québec : Les Éditions de l’Homme, 2010
  • John ENGLISH, "Trudeau. Regardez-moi bien aller! Tome 2 : 1968-2000" (Just Watch Me: The Life of Pierre Elliott Trudeau: 1968-2000), Québec : Les Éditions de l’Homme, 2009
  • Golda FRIED, "Montréal mélodie" (Nellcott Is My Darling), Montréal : Le bout du mille, 2015
  • Jonathan CULLER, "Roland Barthes" (Barthes: A Very Short Introduction), Saint-Denis : Presses universitaires de Vincennes, 2015

Écrire à  Sophie Campbell

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Go to Top